Découvrir les facettes du Brésil au cours d’un circuit aventure

Visiter un pays étranger a toujours été pour moi une source d’inspiration et me procure du plaisir. Je vais vous partager mon séjour au Brésil afin de vous donner une idée lors de vos prochaines vacances. Avant votre départ, prenez le temps de préparer vos bagages et toutes les formalités administratives. Trêve de bavardage, entrons dans le vif du sujet.

La gastronomie brésilienne, un vrai régal dont on ne peut s’en passer

Je ne suis pas trop fan de la gastronomie, mais cette fois-ci, j’avoue que j’ai été épaté. Je me suis vraiment régalé de la nourriture locale que j’ai presque oublié le goût du pain français. Pour ma part, j’ai pu apprécier la succulence du Barreado, à Paraná. Pour information, ce dernier est localisé au sud du Brésil et fait partie de ses 25 États. Revenons au Barreado. Celui que j’ai mangé est composé de porc, mais vous pouvez également commander de la viande de bœuf. De la farine de manioc est ajoutée pour lui donner de la consistance. Ce plat m’avait l’air particulièrement léger, mais délicieux.

Le deuxième plat que j’ai aussi trouvé bon à mon goût durant cette aventure était le virado a paulista. Les locaux l’appellent mineira. Je ne m’en souviens pas trop, mais ce nom a à avoir avec les ingrédients du plat. Si vous avez la possibilité d’en déguster lors de votre séjour, vous trouverez dans votre assiette de la purée de haricots, du riz et aussi du chou vert. Si ma mémoire est bonne, des couennes rôties, des bananes panées et des côtelettes de porc ont garni ce plat. Pour couronner le tout, j’ai commandé la boisson la plus célèbre du pays, la caïpirinha. Ce cocktail m’a rappelé les verdures de Brest en France. Cela grâce aucachaça, au sucre de canne et au citron vert qu’on a ajouté dedans.

  Voyage en développement personnel : expérience inoubliable pour renouer avec soi-même

Découvrir les grandes villes du Brésil : une aventure inoubliable

Les plats brésiliens n’étaient qu’un petit avant-goût de mes aventures au pays. D’ailleurs, la découverte culinaire n’était pas du tout prévue dans mon programme. Mais il faudrait bien se nourrir, et ce fut une merveilleuse expérience. La visite des grandes villes d’Edson Arantes, que vous connaissez tous sous le nom légendaire Pelé, était mon rêve. J’ai commencé mon aventure découverte par le Musée du Football de São Paulo. Bien que je ne maîtrise pas trop la langue portugaise, j’ai quand même pu apprécier chaque passage. C’est avant tout un site qui raconte toute une histoire sur le peuple brésilien. Petit tuyau si vous voulez le visiter, il se trouve près du métro Paulista. Croyez-moi, le détour en vaut la peine.

Durant mon voyage bresil en solo, je n’ai pas également manqué de faire une halte dans sa capitale, Rio de Janeiro. La réputation de cette ville la précède partout dans le monde et j’ai pu le constater de mes propres yeux. Je suis passé dans le Jardin Botanique. J’aime particulièrement les aventures authentiques, surtout une verdure dans une si grande cité moderne.Ce jardin est d’une splendeur inégalable. Je n’ai pas pu m’empêcher de sortir mon appareil photo à chaque pas. En tout, sa superficie est de 137 hectares, mais je n’ai visité qu’une partie. Côté flore, des orchidées, des nénuphars géants et des arbres endémiques parsemaient mon chemin. J’ai aussi aperçu des singes et divers oiseaux durant mon passage. Ce sera une image qui restera à jamais graver dans ma mémoire.

  À la rencontre de la nature et des monuments péruviens

Le Carnaval de Rio, un spectacle de Samba grandeur nature

Le Carnaval de Rio est pour moi la fête la plus célèbre et la plus animée du monde. C’est fascinant de remarquer à travers les défilés le métissage de la culture du Brésil. Le rythme des percussions qui donne du tempo à la samba m’a laissé bouche bée. Heureusement pour moi, j’étais venu quelques jours avant le premier jour de carême. Les hôtels étaient pleins à craquer le jour du carnaval. Les musiciens et les danseurs de rues m’ont offert 4 grands jours de purs bonheurs. Après le carnaval, j’ai rejoint le Pain de Sucre avec son sommet de 396 m d’altitude. J’ai pu contempler encore une fois la magnificence de la ville de Rio avant de faire cap vers l’Europe. Ce fut une aventure mémorable !